fapsgam
AQUITAINE

Lous Cigalouns de Mourseuns

contact

05.58.07.98.86
cigalouns-morcenx.com


Présentation du groupe
Créé en 1946, le groupe « Lous Cigalouns de Mourseuns » s’efforce depuis de maintenir et perpétuer les Arts et Traditions populaires de la Grande Lande, partie nord du département des Landes. Rondeaux ouverts ou fermés, danses corporatives telles le Chibouli (danse des vendangeurs), la Matelotte ou le Cordon Bleu (danses de pêcheurs), la Bigue-Biguette (danse des meuniers), et bien sûr les danses sur échasses, telles la Ronde des échassiers, la Polka Piquée ou encore la Gigue, évoquent la vie dans la lande au XIXème siècle, ses métiers et ses coutumes, et font partie intégrante du répertoire du groupe. Le costume porté, tant par les garçons que les filles, est celui des jours de fête. Costume aux couleurs vives pour les filles, rappelant celles de la lande, plus sobre pour les garçons, souligné simplement par le rouge ou le bleu de la large ceinture de flanelle. Les échassiers revêtent la prisse (houppelande) en peau de mouton, lorsqu’ils chaussent leurs tchanques (échasses), pour parcourir la lande . C’est ce folklore sans chorégraphie, simple à l’instar des Landes du temps jadis, que les Cigalouns s’efforcent de maintenir au travers du spectacle qu’ils présentent partout en France et dans les plus grands festivals internationaux.
Lous Cigalouns de Mourseuns
Créé en 1946, le groupe « Lous Cigalouns de Mourseuns » s’efforce depuis de maintenir et perpétuer les Arts et Traditions populaires de la Grande Lande, partie nord du département des Landes. Rondeaux ouverts ou fermés, danses corporatives telles le Chibouli (danse des vendangeurs), la Matelotte ou le Cordon Bleu (danses de pêcheurs), la Bigue-Biguette (danse des meuniers), et bien sûr les danses sur échasses, telles la Ronde des échassiers, la Polka Piquée ou encore la Gigue, évoquent la vie dans la lande au XIXème siècle, ses métiers et ses coutumes, et font partie intégrante du répertoire du groupe. Le costume porté, tant par les garçons que les filles, est celui des jours de fête. Costume aux couleurs vives pour les filles, rappelant celles de la lande, plus sobre pour les garçons, souligné simplement par le rouge ou le bleu de la large ceinture de flanelle. Les échassiers revêtent la prisse (houppelande) en peau de mouton, lorsqu’ils chaussent leurs tchanques (échasses), pour parcourir la lande . C’est ce folklore sans chorégraphie, simple à l’instar des Landes du temps jadis, que les Cigalouns s’efforcent de maintenir au travers du spectacle qu’ils présentent partout en France et dans les plus grands festivals internationaux.