fapsgam
Documents
Les origines du nouvel an
La tradition du Nouvel An remonte à Babylone, 2000 ans avant J.-C. Cette fête avait lieu au printemps pour honorer le dieu Mardouk qui protégeait les récoltes. À Rome, en 46 avant J.-C., Jules César reporte le Nouvel An au 1er janvier et pour cela il créa une année de 445 jours puis cette tradition disparut et reprit au Moyen Âge à des dates différentes selon le pays. Les Anglais fêtaient le Nouvel An en mars, les Français le fêtaient le dimanche de Pâques et les Italiens le fêtaient à Noël. Les Russes et de nombreux slaves orientaux fêtent un Noel et deux Jours de l'An, Nouvel An (1er janvier), Noel orthodoxe (6-7 janvier), Nouvel An `` ancien`` (13-14 janvier).
D'où vient l'habitude de fêter le début de la nouvelle année ?
C'est la seule date qui reste du calendrier basé sur les travaux agricoles qui existait chez les slaves anciens.
A partir du Xe siècle, le Nouvel An fut célébré le 1er mars au début des travaux de printemps.
Cinq siècles plus tard, il fut déplacé au 1er septembre, le jour où ces travaux prenaient fin.
C'est le décret de Pierre le Grand du 19 décembre 1699 qui déplaca une nouvelle fois la fête au 1er janvier du calendrier julien.